Paris Brest

La Bretagne c’est joli, très joli, mais loin (de Paris) très loin.
Tellement loin que les gens de la SNCF n’ont manifestement pas eu le courage de se pencher sur le cas et que pour arriver à Brest à 9h du matin… il n’y a pas d’autre solution.. que la route.

Voyage éclair donc à Brest avec la Jaguar. Parti lundi 22H30 arrivé à Brest mardi matin 7h, installation, journée de réunion, repli du matos mardi 18h, petit casse dalle, puis route vers 21heurs et arrivée de retour à Paris vers 5 heurs du matin. Au total presque 48 debout sans dormir et 1300 kms.
Dans ces conditions, l’assistance maximale de la Jag (boite auto onctueuse, moteur coupleux, régulateur de vitesse) s’est avérée un vrai support, tout s’est bien passé.

Surprise agréable, sur autoroute, à vitesse constante légale (régulateur) elle a tourné en dessous des 10 litres.

Les sorties du mois en XJ

Deux longues sorties avec la XJ ces derniers temps.

Tout d’abord un aller-retour Paris–Cologne avec les enfants.


C’était la première fois que nous voyagions à 4 et l’auto s’est merveilleusement comportées. Entre l’espace et le silence, elle s’est transformée en dortoir roulant et/ou salle de jeux pendant la majeure partie du trajet.

Lorsque je parle d’espace c’est en considérant la jeunesse de nos mômes parce que eu égard au gabarit extérieur de l’auto, les places arrières ne sont pas spécialement généreuses en longueur (pour les jambes quoi). En revanche, côté largeur là.. il y a vraiment tout ce qu’il faut voire plus.
Il a neigé en traversant la Belgique, puis le jour du départ. J’avais quelques appréhensions vu que la Jaguar était équipée de pneus Michelin de route. Avec ses deux tonnes, si elle s’était mise à glisser ça aurait pu être folklorique. Rien de tout ça, elle a traversé les intempéries avec une « souveraine » indifférence.

Cette semaine, aller-retour Paris Poitiers pour le boulot. Là c’était plus simple, mais décidément sur les longs parcours elle est impériale.
Jolie rencontre à Poitiers avec l’Ampelidae C un vin blanc local, curieux, mais formidable.
Deux restau sympa à Poitiers (qui par ailleurs est une ville assez triste) : Vingélique et La Gazette.

A la quête de la housse : acte 3

La housse de la Jaguar est arrivée de Grande Bretagne, plus exactement de chez Specialized Cars Covers, comme annoncé, « just before Christmas ». Mais la voiture étant sale, et comme je n’avais pas eu le temps de la laver, elle était restée dans son sac.
C’est désormais fait, la XJ6 dors toujours dehors, mais à l’abri.

Au téléphone, ils m’avaient dit qu’ils les réalisaient à la demande (ce qui est normal, ce type de housse doit se vendre en petite quantité) et sur mesure à partir de leur base de gabarits.
J’avais pris cette dernière affirmation à la légère, en pratique c’est vrai. la housse est vraiment taillée sur mesure pour la XJ6. Même les rétroviseurs sont pris en compte.

Hier il a plu… l’étanchéité à l’air parfaite.

Humour british

Extrait d’un échange sur la section X300 de la liste jag-lovers

Question d’un participant américain :

My wife took my ’96 VDP to stop at a small locally owned antique store where she was greeted by the owner’s husband; a British gentleman. He commented on the car saying  »Hey, nice car, Anne, when did you get it? »
My wife responded,
 »oh, this is my husband’s car, he just let me drive it today »
To which, he responed,
 »Yeah, right, men don’t drive Jags! »
My wife laughed, but she said he seemed genuinely surprised that the Jag was mine. When she told me this I said,  »Since when?! »
So, here’s my question…why would this perfectly fine British gentleman make a statement like that?

Réponse d’un sujet de sa gracieuse majesté

Ignore his silly commment, no real British gentleman would say this, everyone knows that gender has nothing to do with it.

Jaguars (should theoretically) go well with drivers who appreciate… 100% pure egyptian cotton shirts, leather shoes, well stocked libraries, drinkable wines, real living ambient beer (not biologicaly dead chilled gassy lager), cricket, rugby, polite and well-mannered people who can ( mostly) spell the Queen’s english, and who like aged wood in country pubs with stone floors. Also fly fishing and stalking stags in October.

Other marques might be driven by people dressed in a percentage of polyester, who prefer football and style their hair with gel.

A propos

Ce petit site relate nos relations familiales avec divers engins à moteur le dernier en date étant une vieille dame anglaise très chic : une Jaguar XJ6 de 1996.

Rouler en limousine de luxe lorsqu’on en a pas les moyens … Utopique ?
Pas forcément.

Desproges disait que le snobisme c’est l’action de s’acheter des choses qu’on n’aime pas avec de l’argent qu’on n’a pas dans le but d’impressionner des gens qu’on n’aime pas.

C’est exactement l’inverse de nos relations avec cette vieille Jaguar….

Par ailleurs pour aller au boulot j’utilise une BMW R850R, qui nous sert également pour aller faire des courses en ville le week end lorsque la voiture ne s’impose pas et qu’il fait beau.