Paris Brest

La Bretagne c’est joli, très joli, mais loin (de Paris) très loin.
Tellement loin que les gens de la SNCF n’ont manifestement pas eu le courage de se pencher sur le cas et que pour arriver à Brest à 9h du matin… il n’y a pas d’autre solution.. que la route.

Voyage éclair donc à Brest avec la Jaguar. Parti lundi 22H30 arrivé à Brest mardi matin 7h, installation, journée de réunion, repli du matos mardi 18h, petit casse dalle, puis route vers 21heurs et arrivée de retour à Paris vers 5 heurs du matin. Au total presque 48 debout sans dormir et 1300 kms.
Dans ces conditions, l’assistance maximale de la Jag (boite auto onctueuse, moteur coupleux, régulateur de vitesse) s’est avérée un vrai support, tout s’est bien passé.

Surprise agréable, sur autoroute, à vitesse constante légale (régulateur) elle a tourné en dessous des 10 litres.