Verdon : 1700kms en un week end

Le Week end dernier, départ en direction du Verdon pour accompagner une manifestation de jeunes geeks férus de photo.

Le début a été calamiteux.. deux heures pour sortir de Paris (il faut dire que je m’y suis pris comme un manche côté horaire, nous avons sommes partis vendredi à 16 heures) …Bouchons
Le trajet total faisait 850 km, la route principalement de nuit s’est déroulée sans encombre, l’autoroute en XJ6 c’est très relax. La conso de façon prévisible a tourné autour des 10 litres.

Pause de nuit

A l’arrivée, nous avons rejoint le groupe (ultra sympa), c’était assez drôle de suivre un bus polonais dans ma vieille anglaise putativement bon chic bon genre.


Sur place, aucun souci, nous avons même fait un brin de tout chemin avec la Jag, le gros moulin lui permet de passer par des endroits assez improbables.

En rentrant dimanche soir nous avons croisé sur l’A6 les rescapé d’une gigantesque manifestation européennes de proprios de Harley Davidson qui s’est tenue le même week end à Saint-Tropez:

www.golfe-infos.com/harley-davidson/accueil.htm

Magnifiques motos, mais foncièrement faites pour rouler à 70 km/h au soleil californien, pas par temps de pluie sur les autoroutes hexagonales.

Avec une aérodynamique qui enf ait des engins à peui près aussi doués pour l’autoroute que moi pour faire danseur étoile. Le look de ces fanatiques de la couroie étant parfois suréaliste (remonter en Belgique, depuis le Sud français, les jambes écartées et les bras tendus vers le haut il faut vraiment avoir la foi).

Celui qui est en photo ci-dessous est un des plus « normaux » que nous ayons croisé.

Voyage en Angleterre en XJ6


La semaine dernière, pont à rallonge.. 5 jours.. et une météo estivale. Nous avions depuis quelques temps envie d’aller faire un tour à Bath en Angleterre, c’est l’occasion rêvée.. direction Calais, le ferry et à nous la conduite à gauche.

Au total près de 1500 km sur les routes anglaises (et à gauche)

Nous avions déjà pas mal voyagé sur autoroute avec la Jaguar, mais c’était la première fois que nous faisons un trajet aussi long sur des petites routes.

Dans ces condition la XJ s’est avérée être un véhicule de voyage de rêve. Confortable, spacieuse, agréable à tous points de vue (surtout grâce au large toit ouvrant, indispensable vu la chaleur écrasante qui s’est abattue toute la semaine sur le sud de l’Angleterre.

Un point à noter, la Jaguar est certes rapide, mais surtout elle accélère très fort. C’est quelque chose extrêmement sécurisant sur les petites routes anglaises majoritairement à une voie et où donc il faut effectuer de nombreux dépassements. Aucune angoisse avec la XJ, une légère pression sur l’accélérateur, l’auto bondi en avant en souplesse, et la voiture qui précède est avalée sans coup férir.
La tenue de route s’est avérée parfaite sur les routes en lacets.

Côté problèmes, deux petites choses à noter. La première est que la jauge à essence déconne, ce qui est parfois pénible. La seconde est qu’un soir il y avait une petite flaque d’eau sous la voiture. le niveau de refroidissement n’ayant pas bougé, j’imagine que c’est la clim qui fait des siennes.

Nous devons descendre dans 15 jours dans le Sud pour le Lense Camp, si j’ai le temps d’ici là il faudra que je l’emmène chez JJR pour qu’il y jette un oeil.